ÉCOLE LA SOURCE à MEUDON – Atelier découverte pour lycéens – Janvier 2019

Jonathan : « Encore merci pour cet atelier passionnant ! »
Autolouange écrite à partir d’un objet (un porte clé arc-en-ciel) qui lui a été offert par son petit ami :




Mélodie : « J’ai beaucoup apprécié cet atelier »
Autolouange écrite à partir d’un animal choisi par Mélodie, le cygne :



STAGE AU CŒUR DE SOI – Novembre 2019
En co-animation avec Joy Richez, Lily Gros et Stéphanie de Tourris

Sophie
Ce que j’ai vécu pendant ce moment de Kasala, c’était un doux moment pour retrouver mes racines et m’affirmer telle que je suis.

Tu nous a laissé du temps pour nous plonger dans nos univers respectifs, et t’avoir présente dans la salle était soutenant.

Déclamer le texte était puissant, j’ai ressenti beaucoup d’émotions, de fierté et de surprise à me voir parler ainsi.

Tes ajustements pour ciseler le texte et aller au plus profond de son essence étaient nécessaires. J’ai beaucoup aimé que tu prennes ce soin d’épurer, d’enlever ce qui était superflu. Une mise à nu pour aller vers la nature profonde de qui nous sommes.

Un an après je me souviens encore de l’énergie que j’ai mise dans ce texte et elle est aidante – un peu comme un compagnon de voyage qui chemine à mes côtés et m’aide à rester centrée sur mon chemin.

Caroline

Le processus d’écriture a été plutôt fluide car Sandrine nous a très bien guidées.

Elle était disponible pour ajuster nos mots et les faire danser.

La rencontre avec mon texte au moment de le lire à voix haute m’a beaucoup émue.

Je retirais une nouvelle couche de moi-même, un nouveau masque pour me montrer encore plus authentique.

J’ai eu comme une sensation de poids en moins, de légèreté.

Je trouve le Kasala très puissant et l’animation par Sandrine m’a permis d’avoir un cadre bienveillant et sécurisant pour me découvrir davantage.

Je recommande la pratique avec la douceur de Sandrine.

ATELIERS EN LIGNE – Décembre 2020

Rémy
C’est une belle découverte et une belle expérience que le Kasala ! Une rencontre avec soi, simple, directe, et chaleureuse.

La rédaction est un vrai moment de créativité et de connexion avec le senti, l’éprouvé, avec le vécu là, tout au coeur de soi.
Proclamer le Kasala a été pour moi un véritable accélérateur émotionnel. C’était une surprise ! La proclamation, lorsqu’elle est portée par le coeur, enveloppe tout le corps d’une énergie à la fois puissante et pleine de tendresse.
Comme cela a été dit dans les échanges, le Kasala nous offre la possibilité de dénouer des nœuds où l’énergie était en rétention. Je l’ai vécu comme un acte d’ouverture et libérateur en cela qu’il permet l’expression de ce qui est impressionné en soi.

Gratitude à l’éveilleuse Sandrine, qui clame la beauté de la vie et qui m’a offert cet instant.


Céline
C’est mon 1er Kasala et aussi le 1er d’une longue lignée… Car à peine l’atelier terminé je souhaitais déjà un suivant …et j’ai la joie de poursuivre le voyage par d’autres ateliers Kasala sur d’autres thèmes (animal …) avec Sandrine.

Venue sans savoir ce qu’était un Kasala ce fut une révélation de ma joie à écrire. Permise à la fois par la sensation d’être accompagnée en douceur et par la transmission de l’art du Kasala par les explications très claires et structurantes de Sandrine. Disponible, attentive dans le collectif, Sandrine m’a permis de renouer le temps de l’atelier (et de prolonger après) avec ma joie enfantine de jouer avec mes idées, mes images et la joie nouvelle de partager mon monde intérieur. C’est une danse de l’Esprit légère et profonde à la fois. Dans la liberté d’être soi et d’affirmer qui je suis dans tous les aspects qui me composent. Affirmer qui je suis sans gravité et beaucoup de plaisir partagé dans le groupe où la bienveillance est bien posée.

Je remercie beaucoup Sandrine de permettre la diffusion de cet art ancestral.

Sophie
Je n’ai participé qu’à un seul atelier, mais ce dont je suis certaine c’est qu’il m’a permis de vivre beaucoup de joie.
Par ailleurs, il semble bien que quelque chose s’est délié dans mon écriture, qui était plutôt coincée depuis un certain temps. Je crois que le fait d’écrire en jubilant y est pour quelque chose !


Claire
La rencontre avec le Kasala et Sandrine a été pour moi un moment suspendu, rempli de poésie et de douceur. J’ai participé aux ateliers « Le message du monde animal » et « Tes forces intérieures ». La magie de la combinaison de ces deux ateliers a été de travailler par la métaphore sur une acceptation plus profonde de moi-même. L’animal m’a rappelé d’aimer également cette partie douce et ingénue de moi-même, il fonctionne aujourd’hui comme une ancre PNL puissante qui m’apporte la paix à chaque fois que je le re-visualise. Les images réalisées dans le cadre du second atelier sont toujours aujourd’hui affichées dans mon bureau. À chaque fois que je les regarde je me rappelle qu’à chacune de mes ombres est associée une lumière, que je ne suis jamais que mes émotions ou mes traits négatifs, mais toujours aussi une personne inspirante et rayonnante. Cela m’aide à prendre du recul et à pratiquer l’amour de moi-même au quotidien. Merci Sandrine pour ces beaux moments et longue vie au Kasala !!

Gaëlle
J’ai passé deux heures vraiment fabuleuses. J’ai découvert cette pratique, le Kasala, qui nous vient d’Afrique et des tribus qui invitent leurs membres à « se dire haut et fort », publiquement, dans un exercice de parole puissant, et restaurateur de l’estime de soi. Et franchement : puissant, c’est juste le mot parfait !

L’exercice aura comme vertu de :
– Vous inviter à tourner votre regard vers vous-même, vos essentiels de vie
– Traduire cela par des mots poétiques, surprenants, à votre façon
– Oser lire cela devant les autres du groupe, debout
– Respirer et accueillir les incontournables émotions que l’exercice réveille… Valable pour tous, qu’on soit un émotif « visible » ou pas.
– Ressortir de cet exercice étrangement boosté, touché comme jamais et revigoré dans votre bienveillance envers vous-même.

Sandrine Chiron, qui anime cet atelier, (Sandrine, la femme qui « murmure à l’oreille des sangliers »…) a une présence à la fois guidante, bienveillante et merveilleusement à l’écoute. Elle se fait filigrane tranquille, ne se laisse pas déborder par les imprévus et emmène le groupe en douceur vers cette exploration de soi.